Yuki Onodera

Artiste japonaise de renommée internationale née en 1962 à Tokyo, Yuki Onodera a commencé la photographie alors qu’elle  était styliste de mode. Installée à Paris depuis 1993, elle poursuit une oeuvre exigeante qui ne ressemble à aucune autre.

Lauréate 2006 du prestigieux Prix Niépce. nous avions eu le plaisir de présenter son travail à la galerie Chambre avec Vues du 25 octobre au 30 décembre 2006.

Le Musée Nicéphore Niépce lui a consacré une belle exposition en 2011/2012 mais ses photographies sont trop rarement exposées en France. Il ne faut donc pas manquer la présentation de la galerie Louis Gendre.

« Le monde n’est pas petit – 1826 » est une nouvelle série dans laquelle Yuki Onodera traite la question du déplacement  et du corps », dans la lignée de « Roma-Roma » de 2004, où elle avait choisi deux lieux appelés Roma dans deux pays différents et les avait photographiés chacun en utilisant l’un des deux objectifs d’un appareil stéréo.

Roma-Roma_No.97

Cette fois-ci, ni l’artiste ni l’appareil n’ont effectué le moindre « déplacement ». Yuki a collectionné des noms de lieux du monde entier, puis elle a fabriqué des sortes de panneaux de signalisation, les a disposés dans une pièce à grande fenêtre accueillante à la lumière et les a photographiées. Plusieurs noms de lieux écrits en différentes langues sont regroupés et prennent parfois l’allure de « forêts de panneaux ».

Y0 001

Dans cette série, les noms de terres très éloignées les unes des autres dans la réalité, du grand nord, des tropiques, des zones désertiques, sont rapprochés en un seul lieu.

De nos jours, nous pouvons instantanément collecter sur internet des images fixes ou animées de lieux très éloignés . Cela pourrait nous faire croire que la terre s’est rapetissée. Mais paradoxalement, ces paysages facilement disponibles empêchent notre imagination de vagabonder et aplatissent les diverses expressions de chaque lieu en les transformant en icônes superficielles. Avec cette série sur les signes de l’écriture, l’artiste questionne et met en doute sa relation avec ces images.

Jusqu’au 3 novembre 2013

Galerie Louis Gendre

23 rue Jean Mermoz – 75008 Paris

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s