Dans le miroir des rizières de Sophie Zénon

Au cœur des rizières du Piémont italien, Sophie Zénon revisite son histoire familiale autour de la figure de la « mondina », ancienne ouvrière saisonnière ayant inspiré nombre d’artistes (musiciens, cinéastes…),et encore très populaire aujourd’hui en Italie. A mi-chemin entre recherches ethnologiques et plastiques, entre mémoire et intime, ce travail mêlant photographies, archives et vidéos, puise sa source dans une mémoire enfouie et traite de l’exil, de l’identité, de la perte des lieux où l’on est né, où l’on a vécu.

A la recherche de Maria, sa grand-mère, Sophie Zénon, en créature virevoltante, traverse les rizières et les pièces de la ferme piémontaise transformée en musée des traditions populaires. Passé et présent se mêlent harmonieusement dans ses images jusqu’à faire transparaître l’histoire familiale en filigrane.

Elle se met elle-même en scène pour la première fois, évanescente et fantomatique, dans des micro-fictions teintées d’onirisme. De cette représentation de soi surgit une présence qui, au-delà du réalisme, traverse le temps et l’espace, comme ce fil rouge qui revient souvent dans les images, pour tout coudre et tout relier écrit Laura Serani dans la préface du catalogue édité à cette occasion.

15-SZ

Ces photographies ont été réalisées grâce à la bourse du Prix « Résidence pour la Photographie » de la Fondation des Treilles, bourse réservée aux photographes qui réalisent un travail en Méditerranée.

Un très beau voyage à ne pas rater !

D’autres images de cette série seront présentées au salon Paris Photo

du 9 au 12 novembre sur le stand de Thessa Herold (B42)

 

Une autre oeuvre de Sophie Zénon à ne pas manquer : « L’Homme-Paysage » fait partie de la magnifique exposition « Paysages Français » à la BnF. Il s’agit d’une série réalisée dans les Vosges en 2015 composée d’une image de son père à l’âge de 10 ans avec en superposition des paysages forestiers ainsi qu’une vidéo centrale avec une bande don qui distille des voix italiennes.

IMG_3491

A voir absolument ainsi que l’ensemble de l’exposition !

Jusqu’au 2 décembre 2017

Galerie Thessa Herold, 7 rue de Thorigny – 75003 Paris

Du mardi au vendredi de 14h à 18h45

Le samedi de 10h45 à 13h et de 14h à 18h45

Entrée libre

 

Jusqu’au 4 février 2018

Paysages français, une aventure photographique 1984-2017

Bibliothèque nationale de France – François Mitterrand

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s