Ultima Thulé

Tel est le titre d’une très belle exposition de photographies de Henrik Saxgren à la Maison du Danemark à Paris.

Depuis de nombreuses années, le Groenland, territoire autonome rattaché au Danemark, est une source d’inspiration pour le grand photographe danois Henrik Saxgren, né en 1953.

Afin d’explorer et de documenter la vie au Groenland arctique, Saxgren a vécu plus de six mois dans la région de Thulé, répartis sur sept voyages entre 2014 et 2017. Il a passé la plus grande partie de son temps avec les chasseurs sur la banquise. Avec un mélange de curiosité et d’étonnement il décrit leur vie dangereuse à chasser en mer et sur la glace : l’ours principalement mais aussi le narval ou la baleine.

Theresia

Theresia © Henrik Saxgren

L’exposition réunit plus d’une vingtaine de magnifiques grands tirages où Saxgren nous montre la nature grandiose, monumentale et silencieuse où ces chasseurs vivent encore, mais pour combien de temps ?

En raison du réchauffement climatique, ses photographies risquent de devenir l’un des derniers témoignages sur cette vie traditionnelle. Cet incroyable portrait anthropologique de la région de Thulé devrait trouver sa place au sein de l’Observatoire Photographique des Pôles !

La-maison-de-Qaanguaq-et-de-TheresiaLa maison de Qaanguaq et Theresia © Henrik Saxgren

Pour information, Ultima Thulé est historiquement la désignation géographique de la limite septentrionale du monde. La base aérienne de Thulé, à 1500 km du pôle nord, a été construite dans les années 1940 par les Américains. Cette base a longtemps constitué un enjeu géopolitique majeur pour le Danemark et les États-Unis. Aujourd’hui, une de ses principales fonctions est de faciliter la recherche et l’exploration de l’Arctique. Thulé a souvent été comparée à une base lunaire : en hiver elle est totalement isolée, recouverte de neige et de glace et plongée dans la nuit totale. En été, le port est ouvert pour une durée de six semaines et les navires s’y rendent pour fournir le ravitaillement extérieur nécessaire à la survie des habitants.

Le projet Ultima Thulé sera projeté aux Rencontres d’Arles le vendredi 6 juillet dans le cadre de la Nuit de l’Année.

Jusqu’au 27 mai

Maison du Danemark

142 avenue des Champs-Elysées – 75008 Paris – 2e étage

Du mardi au vendredi de 13h à 19h

Samedi et dimanche de 13h à 18h

Entrée libre

 

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s