SHE, la collection d’une vie

Exposition de photographies de Sabrina Biancuzzi

Des instants, sans cesse

Des moments, oubliés

Des sourires, des soleils

Des fruits posés là…

Et Elle

Qui passe,

Comme le vent

Comme la vie

Juste un centième de seconde

L’éternité

Par peur de mourir

Ou d’oublier

Par peur de ne pas être sûre…

Besoin de posséder le temps

Ces instants, comme des papillons

Emprisonnés dans leur vitrine

Objets du souvenir

Pièces à conviction

La série SHE est réalisée à partir de photographies argentiques, tirées sur papier baryté et retravaillées en techniques mixtes. Chaque image est une oeuvre unique, un objet emprisonné dans sa vitrine. Avec un même négatif, l’interprétation varie et différents instants naissent ainsi du même moment. SHE est le début d’une collection sans fin d’instants de vie… Comme on collectionne les timbres ou les cartes postales, l’objet du souvenir est lui-même collectionné pour devenir petit à petit le reflet d’une vie passée, rêvée ou réelle. C’est la beauté de l’éphémère, la peur du tout et l’importance du rien.

Sabrina Biancuzzi faisait partie de l’exposition “Polaroid” présentée à la galerie Chambre avec Vues en 2008.

Du 6 novembre 2012 au 12 janvier 2013

Exposition proposée par Alain Bisotti et Agnès Voltz dans le cadre du Mois de la Photo Off

Hôtel La Belle Juliette

92 rue du Cherche-Midi – 75006 Paris – 01 42 22 97 40

Ouvert tous les jours de 10h à 20 h

Advertisements

Thanks to Luigi Ghirri

Organisée dans le cadre du Mois de la Photo à Paris par la galerie italienne Montrasio Arte, sous le commissariat de Laura Serani, cette exposition propose un regard panoramique sur l’héritage laissé à une nouvelle génération, engagée dans une redéfinition et une nouvelle élaboration du champ de la photographie

Elle présente la série Atlas de Luigi Ghirri et le travail de six photographes émergents  dont Marco Barbon qui travaille au Polaroid.

Pour mémoire, nous avions exposé les photographies de Marco Barbon à la galerie Chambre avec Vues à l’occasion de la sortie de son livre “Asmara Dream” aux éditions Filigranes en 2009.

Rappelons aussi que c’est Marco Barbon qui a l’origine de l’ouverture du Percolateur, ce nouveau lieu dédié à la photographie qui a ouvert à Marseille en septembre dernier.

Du 3 novembre au 1er décembre

Hôtel de Sauroy

58 rue Charlot – 75003 Paris

Le temps des lucioles

Cette exposition de photographies, sur le mode d’un recueil de contes, parle d’univers intimes et de mondes imaginaires, habités à la fois par la nostalgie de l’enfance, les réminiscences du passé et le merveilleux. Laura Serani a réuni une dizaine d’auteurs dont Gladys qui présente la série “Dolls” réalisée entre 2004 et 2012.

Pour mémoire, Gladys faisait partie de l’exposition “Polaroid” que nous avions présentée à la galerie Chambre avec Vues en 2008.

Dans le cadre du Mois de la Photo à Paris

Du 3 novembre au 1er décembre

Hôtel de Sauroy

58 rue Charlot – 75003 Paris

La gourmandise

Le dernier numéro de Villa Noème, néo magazine culturel en ligne, est entièrement dédié à la gourmandise et c’est la photo de barbe à papa de Frances Dal Chele qui en fait la couverture.

Cette photo est extraite du livre “Du loukoum au béton” sur la Turquie contemporaine à paraître en novembre aux éditions Trans Photographic Press.

Brûler de l’intérieur

De Ahmed Kalouaz, photos de Alain Cornu

A partir de la magnifique série de photographies d’Alain Cornu intitulée « Bord de mer », Ahmed Kalouaz a écrit un texte sensible et humaniste qui évoque les correspondances entre les gens et les paysages et surtout la photographie comme témoignage du temps passé.

Et j’ai envie de dire que le titre « Brûler de l’intérieur » va bien à Alain Cornu, photographe qui a le feu sacré !

Rappelons que la collection Photoroman a été créée en 2006 par les éditions Thierry Magnier. Chaque volume associe un photographe et un écrivain, le second rédigeant une histoire à partir des photos du premier, sans autre indice que ce matériau iconographique brut.

Format : 13,5 x 16 cm / 88 pages

9,50€

Dans toutes les bonnes librairies le 17 octobre