Benjamin Renoux à voir au Salon de Montrouge

Depuis 60 ans maintenant, le Salon de Montrouge est un véritable tremplin pour les artistes car il s’engage dans la valorisation des créateurs de demain, toutes disciplines confondues. Placé depuis 2009 sous la direction du commissaire artistique Stéphane Corréard, il est présenté au Beffroi, magnifique édifice récemment restauré, dans une scénographie signée matali crasset.

Parmi les 60 artistes exposés, le travail de Benjamin Renoux a retenu mon attention.

Cet artiste à peine trentenaire, formé au Saint Martins collège de Londres, n’en est pas à sa première exposition. Loin s’en faut.

Son aller-retour perpétuel entre l’archive et le modèle vivant souligne la conversation que Benjamin Renoux engage entre le passé et le présent, entre le sacré et l’identité, entre lui et les autres. À la fois fantomatiques et spectrales, ses œuvres silencieuses multiplient les espaces-temps afin de perturber le spectateur.

RENOUX-BENJAMIN-1 Au Salon de Montrouge, Benjamin Renoux expose sa dernière série, qu’il nomme « Conversations » : petites vidéos aux couleurs délicates, mises en scènes autour du reflet, de l’ombre, du double, de la disparition. Elles sont présentées sur des tablettes numériques, technique actuelle, montées sous passe-partout et encadrées comme des tirages classiques. L’artiste va jusqu’à intégrer une vidéo dans un tondo, très répandu à la Renaissance (profil généralement sculpté en bas-relief ou peint, réalisé sur un support de format rond ou à l’intérieur d’un disque, terme provenant du mot italien rotondo (rond)). Une autre façon de confronter présent et passé, lumière et obscurité, jour et nuit, net et flou …

Superbe travail d’un artiste prometteur à ne surtout pas perdre de vue !

Du 5 mai au 3 juin

Tous les jours de 12h à 19h

Le Beffroi

2 place Emile Cresp – 92120 Montrouge

Entrée libre

Advertisements